Attention, une tournée d’adieu peut en cacher une autre. DEEP PURPLE est atteint du « syndrôme Scorpions », l’empêchant d’arrêter sa carrière. Une maladie incurable à ce jour mais doit-elle vraiment être vaincue ? Rien n’est moins sûr quand il s’agit d’un des plus beaux fleurons du hard rock. Et avec des hymnes légendaires (« Smoke On The Water », « Child In Time », « Highway Star »), pas besoin de pilule bleue pour faire durer le plaisir !