Comptant parmi les plus brillants groupes de death à sévir outre-Manche depuis maintenant une tripotée d’années, le patibulaire trio originaire de Horsham est plus qu’à son affaire dès lors qu’il faut déglutir des vocaux enragés sur fond de riffs carnassiers. Qu’il s’agisse de mid-tempos vicieux ou de chevauchées sauvages, les compos sont d’une noirceur abyssale et font office d’autant de passages à tabac. Ça fait mal. Très mal.