En 2 temps, 3 mouvements, les coreux du Kentucky ont pris la posture de darons du beatdown avec toujours autant de bestialité à revendre. On vous a pourtant déjà prévenus : on ne veut plus voir vos canapés gonflables, fauteuils de jardin ou nappes à carreaux devant la scène ! Alors le premier qu’on voit resquiller, on l’envoie dans le pit et on laisse la brutalité du combo faire le reste. Et Brian Garris viendra ramasser vos dents.