Plutôt connus du public grâce au générique de l’animé Death Note, ils le sont surtout pour nous grâce au joyeux boxon foutu à Clisson en 2011. Difficile de catégoriser le son cinglé et ultra rafraîchissant de ces Japonais tant leurs compositions instables passent allègrement d’un couplet au son néo-metal et à la voix death à un refrain J-Pop fredonné. Violent, barré, entêtant. Accrochez-vous, vous risquez d’être fortement secoués !