A l’instar de bon nombre de formations black françaises, NEIGE MORTE pousse le genre dans ses derniers retranchements, quitte à en souiller l’essence même. Créant une explosion musicale hypothermique et oppressante, le trio vous plonge la tête la première dans ses riffs glacés et ses passages pesants, suffocants et bizarres de sons atmosphériques. Toute tentative d’y échapper serait vaine : votre âme est déjà profanée.