Une myriade de raisons expliquent le pouvoir d’attraction du hardcore : l’agression de la musique, la passion qu’elle dégage, sa conscience politique… Mais aussi de par la dimension fun qu’elle peut revêtir. Et avec leur mixture frapadingue qui suinte le groove, dégouline de punk et flatule de funk, les Allemands de SLOPE nous ramènent droit dans les années 90. Une invitation à déposer le cerveau et à s’éclater sans la moindre retenue.