7 ans que le plus thrash metal des groupes punk n’était pas venu zoner du côté du vignoble nantais. Rien que ça ! Politique, lutte des classes, etc. : tous les sujets sont bons pour faire méchamment éructer Wattie l’écorché vif et ses sbires. Rythmiques syncopées et riffs tranchants à l’appui, ça va de soi, pour la plus grande joie de la Barmy Army ! Des années que ça dure et c’est tant mieux comme ça ! Punk’s Not Dead !