Baskets pourraves… Moule-burnes… T-shirts noirs cradingues et délavés… Ça schlingue le thrash metal à plein nez, non ? Envie de vous en gaver ? Pour une fois, oubliez la Bay Area ou la Ruhr et son élevage industriel (de qualité, certes) et privilégiez une bonne rasade à dominance plus artisanale en provenance du Lancashire anglais, gavée en décibels, en riffs plombés et en sarcasme irrespectueux !