Quand en 2018, Eric Lindmark, leader, chanteur, guitariste des brutes de DEEDS OF FLESH, succombe des suites d’une sclérose en plaques, il semblait inconcevable que l’aventure continue. C’était sans compter sur l’envie des rescapés de faire vivre l’œuvre de son fondateur. Et c’est avec un plaisir non feint que nous allons les laisser dévaster l’Altar, après 14 ans d’inactivité scénique, avec leur brutal death à réveiller les morts !