Fondé en 1977, DISCHARGE dispose toujours d’une aura intacte même si des litres de bière et de pisse ont depuis coulé dans le caniveau. Au niveau de l’état d’esprit et de son indépendance, la formation est à la scène punk de la perfide Albion ce que Black Flag est à la scène de l’Oncle Sam. A la fois hardcore, punk, thrash et D-beat, ces vétérans toujours aussi énervés savent encore faire parler la poudre mieux que personne.