Si vous vous réveillez de bon matin avec la gueule de travers et votre corps d’apollon tout endolori, pas de panique ni besoin urgent d’aller porter plainte. Vous avez seulement été fracassés et abusés par le street punk de la légende britannique GBH. La légère commotion dont vous êtes victimes vous empêche de vous souvenir que les coups furent bien bons mais vous saurez apprécier la qualité de vos blessures. Du bon punk dans ta face !