JINJER fait partie de ces groupes dont la côte d’amour grimpe à vitesse grand V et dont le potentiel affiché s’apparente à celui d’un futur crack. Balançant un metalcore (suintant le death à ses heures) très personnel qui câline à coups de poings dans le ciboulot et d’uppercuts vicieux, les diaboliques Ukrainiens savent aussi insuffler une dose de fraîcheur inattendue en injectant des éléments plus groovy voire progressifs.