Le black n’roll souillon de Venom ou du Bathory des débuts font saliver vos papilles ? Les speederies stéroïdées de Motörhead vous titillent le nougat ? Il y a fort à parier que le black/speed n’roll de ces Yankees déglingués ne manquera pas de faire mouche tant il parvient à faire sauvagement copuler l’esprit graveleux et les riffs furibards de ses illustres modèles. A cocher de toute urgence sur votre running-order !