La concoction d’un mélange complexe alliant musique symphonique et metal est une démarche périlleuse où la moindre maladresse peut s’avérer fatale et raillée en conséquence. Heureusement pour lui et nos tympans, Christofer Johnson (le cerveau et architecte visionnaire du groupe) en maîtrise toutes les subtilités et orchestre depuis plus de trois décennies une œuvre conceptuelle, inspirée et ambitieuse. Du grand art.