Les Parigos ne font pas dans la demi-mesure quand il s’agit de violence. Oubliez les petites bagarres de rue et les combats de coqs entre gangs rivaux. Ici c’est Bagdad ! Apocalypse à tous les étages, la guerre dans les bas-fonds de la Capitale. Ils vous arrachent la gueule à coups de barre de fer ou à l’aide de tout autre mobilier urbain détourné de sa fonction première. Ça tabasse sévère. Watch your world come to an end!